Projet Makwacha - Picha Art

Le projet d’implantation de l’atelier de sérigraphie à Lubumbashi et à Makwacha initié par Picha asbl avec l’appui de la Fondation Gerda Henkel  , vise à revisiter et valoriser, par la sérigraphie textile, la pratique traditionnelle de la peinture murale existante dans différentes régions du Congo et les différentes créations textiles artisanales locales (telle que le velour Kuba), tout en les intégrant dans une pensée et une démarche artistique.

La femme Lamba décore sa case de façon esthétique et symbolique en s’inspirant de la nature. Elle trouve ses colorants naturels dans les plantes, le calcaire, le charbon, ou encore l’argile… Les dessins racontent le quotidien des villageois, la faune, la flore ou représentent des figures abstraites qui interprètent la vie de manière intime et subjective. Quelques influences de pagnes africains ou motifs de wax se mêlent à leurs dessins, ainsi que certaines publicités de produits issus des grandes villes qui les entourent.

Ce projet exploite une matière identitaire et culturelle issue d’une pratique ancestrale transmise de génération en génération, pour en faire un produit contemporain qui témoigne d’une créativité et d’une valeur économique réels. Au niveau local, il y a eu fermeture des entreprises textiles (tel que utex africa), ce qui implique un manque d’emploi et une carence au niveau de la reconnaissance de la créativité et de l’entrepreunariat. Cette culture devient marginalisée et écrasée par la production et l’importation du Wax Hollandais et des pagnes produits en Chine. Ce manque de reconnaissance du rôle des femmes dans la société affaiblit toute la communauté et appauvrit les conditions de vie (accès à la santé, éducation, et la créativité). Reproduite dans le cadre de création sérigraphique et artistique, la peinture murale imprimée sur textile permet de créer une identité et valeur locale, de renouveler le dialogue au niveau microsocial et de créer une nouvelle économie locale.

Site de la Fondation Gerda Henkel Stiftung

 


Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
18 + 12 =